Fred LEBLANC – Conteur

Tant qu’Il marchera dans nos rêves : histoires sacrées du subarctique canadien.©

Le spectacle de Fred LEBLANC nous entraîne à la rencontre d’un monde bien étrange : celui du personnage Carcajou, le joueur de tours, figure emblématique de toute l’Amérique amérindienne. Tour à tour animal, homme, être surnaturel, il marche d’un pas lent mais continu au travers des mythes Algonquins.

Récits mythiques, récits des origines, nous sommes en présence d’une transmission sur plusieurs siècles sans autre substrat que le « bruissement des paroles ». Plus que des archives orales, ces histoires sont les rêves d’avenir de ce peuple Innu.

Pour la création de son spectacle « Tant qu’Il marchera dans nos rêves», basé sur des mythes Innus, il reçoit le soutien de Catherine et de la Cie de théâtre autochtone « Ondinnok » basée au Québec. Il est le conteur spécialisé et reconnu dans les récits de cette zone en France.

Le spectacle a fait l’objet d’échanges universitaires avec les étudiants autochtones francophones de l’Université de  Régina (Saskatchewan – CANADA).

Note d’intention du conteur

Lévi-Strauss disait que, pour lui, la vraie méthode était de se plonger dans les mythes, de les mémoriser et de voir quels effetsils avaient en lui, ce qui émergeait de cette gestation.
On dit aussi que plus le mythe gagne en étrangeté, plus son impact est grand ! Avec les mythes de Carcajou, on atteint des sommets !
En effet, comment définir notre héros, Carcajou aux multiples autres noms, connu surtout sous celui du Joueur de tours?
Il est sagace, prévoyant, débrouillard, souple d’esprit, opportuniste, adroit. Avec de tels attributs, Carcajou ne peut qu’être finaud, bigarré, ondoyant, retors, inventif…
C’est un personnage déconcertant dont il ne faut pas attendre de raisonnement disons,… rigoureux !
Avec lui tout est fluide, mouvant, ambigu. Pour connaître le mythe de Carcajou, nous devons faire un effort semblable à celui demandé par Levi-Strauss; nous sommes obligés d’apprendre à connaître les mythes. Il faudrait presque les avoir au bout des doigts de l’esprit pour en apprécier la beauté et la portée.

C’est à cette danse intellectuelle que le conteur Fred LEBLANC vous convie. Une « danse » dans laquelle le conteur instaure un dialogue qui questionne les frontières entre l’Humain et le non-humain.
Récits mythiques, récits des origines, nous sommes en présence d’une transmission sur plusieurs siècles sans autre substrat que le «bruissement des paroles ». Plus que des archives orales, ces histoires sont les rêves d’avenir de ce peuple Innu.

Ce qu'ils en disent : 

« Fred conte les contes amérindiens, la sagesse des Énergies du Nord, avec les qualités majeures d’humilité, de respect et de sensibilité. Calme et plein humour, avec un sérieux plus que professionnel dans ses recherches, Fred vibre réellement avec cette sagesse du froid, ce rire du feu intérieur qui s’éveille aux premières neiges. Libre de ses outils, du bol tibétain à la plume, il rend sur scène le rythme profond de ces contes, dont la lumière émerge à nouveau dans notre monde, grâce à lui ».
Catherine Zarcate – conteuse (France)

« Accrochez vous aux épaules de Fred car Carcajou fait du remous !« 

Nathalie Krajcik – conteuse (Canada)

« Nous sommes fiers de cette droiture »

S. Bacon, artiste Innu (Canada et France)

Texte : Fred LEBLANC d’après des mythes Algonquins

Interprétation : Fred LEBLANC

Regard extérieur : Catherine ZARCATE et Cie Ondinook (Cie théâtrale francophone amérindienne)

Version Musicale : Fred LEBLANC Filip DEGROTT | CRÉATION 2014

Genre : Textes sacrés

durée : 1 heure

public : tout public à partir de 12 ans